ÉPISODE 197 

 

 

Mardi 22 mars 1966

 

La visite de Martin

 

Rodney reçoit la visite de Martin Peyton et déclare son indépendance. Steven se rend compte qu’il a été dupé…

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

18,8 millions de téléspectateurs

soit 47 %

 

NARRATION : WARNER ANDERSON
Steven Cord a attendu très longtemps un certain Richard Jensen. La seule personne capable de détruire le parjure fait par Stella Chernak. La seule personne qui peut rendre la liberté au client de Steven, Rodney Harrington et changer le verdict de culpabilité pour meurtre.

INTRO
Quelques personnes marchent le long du quai. Au bar « La Tonnelle de Cidre », Steven regarde à travers la buée de la fenêtre. Il nettoie la vitre avec sa main.


SCENE 1
Steven attend Richard Jensen à « La Tonnelle de Cidre ». L’homme arrive finalement et commande à Charlie « ce qu’il a ». Charlie lui demande s’il veut son cidre avec ou sans bâton de cannelle. « Surprenez-moi », lui répond Jensen. Il raconte ensuite à Steven qu’il n’a pas pu parler avec Stella. Charlie apporte le cidre dans un mug avec un bâton de cannelle et réclame 25 cents à Jensen. C’est Steven qui paye. Steven ordonne à Jensen d’être à son bureau à 4 heures 30 précises. Jensen demande où il peut trouver une cabine téléphonique. Après qu’on le lui ait indiqué, il se rend à la cabine et appelle Stella à son bureau. C’est Michael qui répond. Il tend le combiné à Stella. Mal à l’aise, elle prétend que c’est Fred Blair.


SCENE 2
Rita se précipite hors du drugstore pour se rendre au magasin Carson afin de voir Norman, qui assiste Eli Carson. Rita est mal à l’aise à l’idée du prochain dîner chez Martin Peyton. Elle est effrayée. Elle voudrait que Norman annule. De toute façon, elle n’ira pas. Eli donne à Rita quelques étiquettes à placer sur les objets en ventes. Il lui conseille faire attention à Peyton du coin de l’œil. Ils s’entraînent pour le dîner. Eli joue le rôle de Peyton. Rita se détend. Lorsque Eli l’appelle Rita, elle répond : « j’insiste pour que vous m’appeliez Mme Harrington ».


SCENE 3
Martin Peyton, en compagnie de Betty, entre au poste de police et discute avec le Sergent William Wilson Walker. Martin est venu voir son petit-fils. Walker lui demande ce qu’il a dans son sac. Il s’agit de quelques cadeaux pour Rodney. Toujours aussi sarcastique, Peyton lui répond : « Un revolver pour que mon petit-fils puisse s’évader ». Walker demande tout naturellement à examiner le sac, mais Peyton refuse. Walker se voit dans l’obligation d’insister, et Peyton s’y conforme.


SCENE 4
Martin Peyton entre dans la cellule de Rodney. Il se plaint de cet « opportuniste » policier (Walker) qui a inspecté son sac. Il a acheté deux livres à Rodney : « Les lettres de Chesterfield à son fils » et « Le progrès du Pèlerin ». Rodney offre à son grand-père de s’asseoir. Il lui explique que la routine carcérale est dure. Peyton encourage son petit-fils à ne pas baisser les bras. Il ne reste plus que quatre jours avant la lecture de la condamnation. Martin demande à Rodney s’il veut qu’il sorte de sa vie. Il demande à Rodney s’il aimerait diriger la Fabrique. Rodney lui dit que non. Il préfère suivre son propre chemin.


SCENE 5
Leslie entre au poste de police et rencontre son ex belle-fille Betty. Cette dernière lui explique que Martin est avec Rodney en ce moment. Lorsque Peyton revient dans la pièce, il reproche à Leslie d’ennuyer Betty. Leslie demande expressément à Martin de rester éloigné de Rodney. Peyton s’en va avec Betty.


SCENE 6
Elliot se rend à la librairie pour parler avec son épouse. Il attend tandis que Constance informe une cliente, Mme Barrows, qu’elle vient de trouver le livre qu’elle cherchait et qu’elle va lui l’envelopper. Une fois Mme Barrows partie, Elliot raconte à Constance qu’Allison tape à la machine dans son bureau. La jeune fille ne veut pas encore qu’il voit ce qu’elle est en train d’écrire.


SCENE 7
Allison entre dans le bureau de Michael pour trouver le médecin en train de lire son cahier. Il lui demande quand elle a écrit cela. « Ce matin même », lui répond-elle. Il l’invite à s’asseoir. Rossi lui dit qu’il souhaite avoir un autographe sur la première édition du livre lorsqu’il sera publié. Il lit des passages du cahier d’Allison à haute voix. Il lui dit que c’est très bon. Stella entre et dit à Mike qu’elle a terminé le rapport sur le projet de recherche. Michael et Stella s’échangent un regard étrange. Puis Stella quitte la pièce. Mike explique à Allison que Stella n’a plus personne a aimer depuis que Joe et Gus sont morts. Il pense que si Stella pouvait lire le travail d’Allison, cela pourrait l’aider.


SCENE 8
Courte scène dans laquelle Stella prend une substance illicite dans une armoire où sont stockés les drogues. Elle ferme l’armoire.


SCENE 9
Steven Cord appelle le Colonial Post Inn et demande Richard Jensen. Jensen ne répond pas dans sa chambre. Steven demande au réceptionniste de laisser un message à Jensen comme quoi Steven l’attend dans son bureau.


SCENE 10
Stella ferme l’armoire à clé, essuie les empreintes qu’elle a pu laisser et retourne dans le bureau du Dr Rossi. Elle jette un œil par la fenêtre et aperçoit Richard Jensen attendant au parking.
 



DANS LE PROCHAIN EPISODE
Allison parle avec Elliot, John parle durement avec Leslie, Richard Jensen hurle après Stella tandis qu’il est vu par des infirmiers.

ALLISON : Si Rodney était libre, est-ce que tes sentiments seraient différents à propos de lui et moi, à propos de notre futur ensemble ?

JOHN : Si vous voulez contester le verdict, il y a des filières à suivre. Je ne suis pas une d’elles. Vous avez envoyé un homme en prison alors que vous saviez qu’il était innocent. Je n’ai pas ça sur ma conscience, moi.

JENSEN : Je les ai eus ces deux ans. Tu me le dois. Tu me le dois pour ses deux ans. Tu me le dois Stella.
 

 

EPISODE 196

LISTE

EPISODE 198